Collaboration avec d’autres entités et projets internationaux

L'engagement avec la société est une constante de l’ensemble des activités de la Corporació. Il l’est au niveau des contenus, avec le traitement équilibré et rigoureux des informations et une attention toute particulière donnée au pluralisme et à la diversité, mais il l’est également au-delà de l’écran et de l’antenne.

Le service public et l’attachement au territoire et aux citoyens s’étend à tous les domaines d’action de la CCMA. Cette volonté lui fait maintenir des liens étroits avec le tissu associatif, les entités et les institutions du pays. Elle collabore activement dans les domaines civiques, sociaux, sportifs, du monde universitaire et de la recherche, et en particulier au niveau de la promotion de la culture. Elle soutient également tous types d’événements culturels tels que festivals de cinéma, de musique, de théâtre ou de danse.

Le rôle de la Corporació dans l’industrie audiovisuelle est particulièrement important. Moteur du secteur en Catalogne, la CCMA a été la base sur laquelle s’est composé un tissu d’entreprises solide et compétitif. Les accords avec les compagnies de production ont apporté un financement et des fenêtres de diffusion à des centaines de créations, et ont été primordiales au moment de créer un secteur audiovisuel puissant et, aujourd’hui, internationalisé.

Les niveaux de collaboration qui s’établissent avec les institutions, entités et associations sont divers : parrainages, mécénats, collaborations habituelles ou participation à des projets concrets, entre autres.

Événements culturels

La CCMA est leader du consortium européen d’assistance pour l’implantation de la TNT sur les télévisions publiques de Colombie

La CCMA fait partie du consortium international qui a remporté l’appel d’offres public convoqué par l’UE pour encourager le passage de la télévision analogique à la télévision numérique en Colombie. Elle collabore avec l’entreprise catalane BAa Consultors et l’italienne Persidera SpA, et reçoit le soutien de l’Agence Catalane de Coopération au Développement.

Une délégation de professionnels de la CCMA est chargée de la formation sur des aspects clés de la migration vers la TNT, avec des formations qui ont lieu en Colombie et en Catalogne en diverses phases, entre 2017 et 2018.

Implantation de la TNT sur les télévisions publiques de Colombie

La CCMA participe au projet de l’UE pour développer la TNT sur la télévision publique de Colombie

Une délégation de professionnels de la CCMA s’est rendue en Colombie comme chargée de formation pour des aspects clés de la migration vers la TNT. La Corporació, dans le cadre d’un projet mené par le Département Stratégie Corporative et Ressources Humaines, fait partie du consortium international qui a remporté l’appel d’offres public convoqué par l’UE pour mettre en œuvre le passage de la télévision analogique à la télévision numérique en Colombie.

En décembre 2016, l’Union Européenne a attribué au consortium dirigé par l’entreprise catalane BAa Consultors, Persidera SpA (Italie) et la Corporació Catalana de Mitjans Audiovisuals (CCMA), en collaboration avec l’Agence Catalane de Coopération au Développement , le contrat pour « contribuer à la migration de la télévision analogique vers la télévision numérique terrestre en Colombie, en utilisant la norme DVB-T2, ce qui permet de bénéficier des avantages comparatifs de cette technologie, d’une télévision de qualité, et d’encourager l’utilisation du réseau public comme instrument générant de nouvelles opportunités pour promouvoir la cohésion sociale et territoriale, l’innovation et le développement économique du pays ». Le projet du consortium dont fait partie la CCMA était en compétition avec d’autres opérateurs et entreprises du secteur audiovisuel espagnol et européen.

Le contrat pour l’implémentation du projet se termine en mai 2018 et, au cours de cette période, une délégation colombienne composée de professionnels de Ràdio Televisió Nacional de Colòmbia-RTVC et Canals Públics Regionals, du Ministère des Technologies de l’Information et des Communications, de l’Autorité Nationale de la Télévision, de l’Agence Nationale du Spectre et de la Commission de Régulation des Communications-CRC, a visité les locaux de TV3 pour développer la deuxième phase de la formation. Pour l’ensemble du projet, une trentaine de professionnels de la CCMA ayant participé aux diverses étapes sont intervenus.

La TNT, une relance économique en Colombie

L’objectif général de cette initiative est de renforcer le secteur de la télévision de Colombie par le biais du transfert de connaissances et de technologies dans le cadre du processus de migration vers la télévision numérique terrestre, afin de promouvoir l’innovation et le développement économique du pays. Dans cette optique, le projet apporte principalement son soutien aux entités publiques colombiennes du secteur, tant au niveau national que régional, afin de doter la Colombie des outils, connaissances techniques, de régulation et de développement de contenus de qualité permettant le développement de la TNT et l’extinction progressive de la télévision analogique en douceur, en tirant parti au maximum des avantages de la norme Digital Video Broadcasting-Terrestrial (DVB-T2) lors de la mise en marche de la télévision numérique en Colombie.

Toutes les parties impliquées se sont accordées à valoriser l’expérience comme très enrichissante et positive.

Participation à des projets européens de recherche technologique

La mission de la CCMA met en évidence sa volonté d’être un modèle de référence en ce qui concerne la qualité et l’innovation. Répondant à ce mandat, elle a participé à de nombreux projets de recherche, aussi bien nationaux qu’européens, de sorte qu’elle a consolidé un réseau de membres associés qui collaborent sur tout le continent. Se tenant à cette tradition, la CCMA promeut sa participation à des projets de recherche à caractère technologique dans les domaines de la production audiovisuelle, la communication, la distribution de contenus et l’amélioration de l’accessibilité aux produits audiovisuels.

La CCMA participe actuellement aux projets européens EasyTV et ImAc, axés sur l’amélioration de l’accessibilité des moyens de communication multimédias et interactifs. L’objectif du projet EasyTV est de développer une offre plus large de moyens de communication qui soient accessibles à tous, et de fournir un accès égalitaire aux services audiovisuels entre tous les utilisateurs, en particulier pour les personnes ayant divers degrés de handicap (visuel, auditif ou de mobilité). La participation au projet ImAc se concrétise par la mise en place de services d’accessibilité dans des environnements immersifs vidéo à 360°.

EasyTV

Un des nombreux défis auxquels s’affrontent les personnes ayant divers degrés de handicaps (visuel ou auditif) est leur incapacité ou difficulté à accéder aux produits et services conventionnels et, par conséquent, de ne pas pouvoir profiter des services audiovisuels à l’égal que les personnes non handicapées. La marginalisation des personnes handicapées est à ce niveau un problème critique et problématique, en particulier au sein de la « société de l’information » actuelle, où l’accès à l’information devrait être assuré pour tous, et où chaque individu devrait pouvoir développer au maximum son potentiel, sur le plan personnel, professionnel et social. Bien que ces défis soient aujourd’hui bien identifiés, ils n’ont pas encore été abordés de façon efficace. En effet, les solutions existantes soit conservent encore les caractéristiques propres à la télévision analogique, soit se centrent uniquement sur la visualisation traditionnelle de la télévision.

Dans ce contexte, le système EasyTV a pour but non seulement de permettre l’accès aux services multimédias, en offrant de nouveaux mécanismes de mise à disposition de médias, mais également celui de faire un pas en avant en améliorant l’interaction basée sur une approche multilingue, et en l’adaptant aux préférences de l’utilisateur, pour pouvoir ainsi proposer des contenus personnalisés sur une plateforme multi-terminaux unique intégrée. Concrètement, EasyTV reposera sur quatre piliers :

  • a) Services d’accès améliorés pour une expérience audiovisuelle multimédia améliorée des personnes handicapées.
  • b) Amélioration de la personnalisation du contenu expérimenté et de son interaction, vers une expérience hyper-personnalisée pour tous.
  • c) Nouvelles technologies pour briser la barrière du langage des signes (basées sur des techniques de crowdsourcing).
  • d) Amélioration et développement de la reconnaissance vocale et gestuelle/regard pour contrôler le téléviseur et ses applications (par exemple mouvement oculaire ou mouvement de la tête) via un système de contrôle à distance universel.

Les divers tests avec les utilisateurs établiront une étroite coopération grâce à l’échange d’expériences entre les différents membres et groupes d’utilisateurs, afin d’améliorer l’ensemble du processus d’évaluation et de validation de la technologie EasyTV.

L’objectif d’EasyTV est de développer une plus grande disponibilité des offres de médias accessibles à tous et de fournir un accès égalitaire aux services audiovisuels entre tous les utilisateurs, en particulier pour les personnes avec divers degrés de handicaps (en particulier problèmes visuels, auditifs et de mobilité). Le projet a pour objectif de développer des services d’accès amélioré pour les moyens de communication, et de faire en sorte que la distribution des nouvelles fonctions d’accessibilité avec une expérience visuelle et sonore multimédia améliorée soit plus rentable, plus flexible et plus facile à utiliser. EasyTV a pour objectif d’innover et d’implanter la grande avancée consistant à briser la barrière de la langue pour tous grâce au développement de technologies capables d’améliorer l’interaction et de réaliser des traductions en langage des signes, vers une interaction de communication inclusive. Le cœur d’EasyTV est une personnalisation améliorée du contenu qui est expérimenté et son interaction, vers une expérience hyper-personnalisée pour tous.

Pour garantir un impact adéquat, le projet est conçu dans l’optique de créer une société de l’information pour tous, vers une Europe sans barrières pour les personnes handicapées.

Le projet est coordonné par l’Université Polytechnique de Madrid (UPM) et, outre la CCMA, y participent : la Fundación Confederación Nacional Sordos España (CNSE) pour la suppression des barrières de communication ; l’Université Autonome de Barcelone (UAB) ; Engineering Ingegneria Informatica SpA et MEDIAVOICE SRL, Italie ; et Ethniko Kentro Erevnas Kai Technologikis Anaptyxis (CERTH) et ARX.NET S.A.

ImAc

La Corporació Catalana de Mitjans Audiovisuals (CCMA) participe au projet Immersive Accessibility, du programme de Recherche et Innovation de l’Union Européenne Horizon 2020.

Le projet Immersive Accessibility (ImAc), lancé en octobre 2017, explore de nouvelles méthodes d’implémentation de services d’accessibilité (sous-titrages, audiodescription, sous-titrages audio, langage des signes et interfaces accessibles) dans des environnements immersifs vidéo à 360°. Le projet cherche à s’éloigner des limitations de la technologie actuelle, dans un environnement où le consommateur pourra entièrement personnaliser l’expérience pour satisfaire ses besoins personnels. L’action-clé d’ImAc sera d’assurer que les expériences immersives soient inclusives en plusieurs langues, et de répondre aux besoins des utilisateurs ayant des problèmes d’audition ou de vision, des difficultés d’apprentissage ou un âge avancé. Ces services sont également destinés à un public plus large ; leur contenu peut apporter une valeur significative dans des domaines comme la commodité pour l’utilisateur, l’apprentissage de la langue ou la thérapie linguistique.

La conception d’ImAc est centrée sur l’utilisateur. Le projet a une durée de 30 mois. Les trois premiers mois seront consacrés à comprendre les besoins des utilisateurs finaux pour ce qui est des services d’accessibilité des médias immersifs, avec la collaboration de groupes de travail qui incluent utilisateurs finaux et professionnels de la production et la distribution de contenus d’accessibilité.

Le premier groupe de travail, qui s’est réuni à l’Université Autonome de Barcelone (UAB), c’est centré sur l’audiodescription de contenus immersifs et a reçu la collaboration de six utilisateurs ayant des déficiences visuelles, ainsi que de professionnels de la production d’audiodescription.

La CCMA a organisé la réunion du deuxième groupe de travail, axé sur le sous-titrage et la langue des signes. Elle y a bénéficié de la collaboration des entités ACAPPS, AICE, du Foyer du Sourd de Badalone, de l’UAB et d’Anglatècnic. Le groupe a commencé par observer quelques exemples de contenus immersifs du célèbre programme de télévision « Polònia », produit par la CCMA, qui ont servi à introduire le débat sur l’accessibilité via le sous-titrage et la langue des signes dans des environnements immersifs. Un total de quatorze utilisateurs – parmi eux des sourds-signeurs, des sourds avec et sans implant cochléaire et des professionnels de la production – ont débattu sur la gestion et la distribution de contenus accessibles et émis des propositions sur la façon d’aborder l’accessibilité des contenus immersifs à 360°.

Le projet, dirigé par le centre de recherche catalan i2CAT, a reçu la participation de la CCMA, de l’Université Autonome de Barcelone, des entreprise Anglatècnic et Motion Spell, de la chaîne de télévision Rundfunk Berlin-Brandenburg et de l’Institut für Institut für Rundfunktechnik GmbH , Allemagne, et de 'Université de Salford Manchester (USAL) et du Royal National Institute of the Blind, Royaume-Uni.

Ces projets sont partiellement financés à travers l’ICT Policy Support Programme (ICT PSP) dans le cadre du programme Horizon 2020 de Recherche et Innovation dans l’Union Européenne.

La CCMA a toujours été à l’avant-garde dans l’amélioration et la mise en place de services avancés d’accessibilité et a déjà participé à divers projets de ce domaine, certains d’entre eux également financés par l’UE, par exemple les projets DTV4ALL et HBB4ALL.